Territoire de Beni: Un défenseur des droits humains torturé par les FARDC à Kyavinyonge

Share

Le Groupe d'Association des Défenses des Droits Humains et de la Paix GADHOP relaie cette alerte pour le porter beaucoup plus loin. Des défenseurs des droits humains continuent d'etre la cible des faiseurs de lois dans plusieurs zones réculées de l'Est de la RDC où se vivent plusieurs types de violances des droits humains. L'alerte émise par le CIDDHOP n'est pas moins renseignante. La liberté d'appartenir à un parti politique de son choix ne doit pas etre perçue comme un motif d'intimidation en cette période pré électorale, puis qu'il s'agit là de l'acte qui a valu l'intimidation d'un DDH membre de CIDDHOP à Kyavnyonge en Territoire de Beni

CIDDHOP ALERTE SUR LA TORTURE CONTRE UN DEFENSEUR DES DROITS HUMAINS

 

SUR LE MEME SUJET

Le Secrétaire Permanent ai du réseau GADHOP a fait cette évaluation l’après midi de la première journée ville morte convoquée Lire plus

Pourtant ne partageant aucune limite avec la zone touchée par les massacres, connaissant la douleur de ces atrocités, les habitants Lire plus

Dans un message de compassion rendu public ce vendredi 01 juillet 2016, quelques heures après l’annonce officielle de la mort Lire plus

Share
Share
Aller à la barre d’outils