BULLETIN HEBDOMANDAIRE DES ACTIVITES DE LA FJDF DU 24/02/2020

Share

BULLETIN HEBDOMANDAIRE DES ACTIVITES DE LA FJDF DU 24/02/2020

  1. INTRODUCTION

L’organisation des Femmes Juristes pour les Droits de    Femme et de l’enfant FJDF  est une association sans but lucratif qui œuvre pour l’amélioration des conditions de la femme par la promotion, protection et défense de ses droits. Ainsi elle  réalise plusieurs activités dans son rayon d’action qu’est la partie nord de la province du Nord-Kivu.

Son siège social se trouve au n°70, Avenue de l’Eglise  Quartier Lumumba, Commune KIMEMI, en Ville de Butembo, Province du Nord-Kivu. Elle a aussi d’autres bureaux relais à Vulambo/Isale, Lubero, Kipese et Njiapanda/Mangurejipa.

Les différentes activités de la FJDF sont produites à         les sensibilisations, accompagnements juridiques et judiciaires ainsi que les plaidoyers.

Ainsi, le présent bulletin rapporte  sur les activités de la semaine allant du 24 au 29 Février 2020.

3

En territoire de Beni ;

  • Un nouveau cas de massacre a encore été signalé à Halungupa ou 3 civils auraient été tués, des boutiques pillées et une maison incendiée, aussi 3 civils auraient été égorgés à Mangangalo près de Baeti  par des hommes armés.
  • Le territoire a été affecté par le massacre de Makumo province d’Ituri voisin ; un membre influent de la société civile du terroire a été tué,

         En ville de Beni

C’est l’arrivée du ministre national de la défense qui a dominé l’actualité et qui a lancé le premier signal de la Radio des FARDC. Cette arrivée intervient quand un groupe dit d’autodéfense venait de se déclarer.

En ville de Butembo,

  • Un militaire a été condamné à servitude pénale en perpétuité pour avoir assassiné son épouse pour des raisons non connues ;
  • Les experts de l’Office National de contrôle sont arri à Butembo en provenance de

Kinshasa dans l’objectif de faire une contre expertise d’analyse du riz livré par le

Programme Alimentaire Mondial au CTE et G jugé impropre à la consommation par la

1ere analyse ;

  • Un groupe d’hommes munis de machette et de houes ont     ppé à la justice populaire au quartier Rughenda dans la concession conflictuelle    les habitants ont été déguerpis ; ils seraient envoyés par le propriétaire de cette concession pour des travaux de labour ;

La FJDF, en marge de la célébration de la journée internationale de la femme a posé un acte caritatif en assistant en vivres et non vivres les déplacés venus de Beni ville et territoire identifiés par l’organisation ISPRON de la cathédrale de Butembo. Elle   aussi participé aux activités des différents partenaires tel que détaillé dans les réalisations de la semaine et a animé une conférence sur le thème national « congolaises et congolais, levons nous pour défendre les droits de la femme » à l’intention de l’organisation des Femmes Unies pour    Changement à l’occasion de l’ouverture du mois de la femme.

Tel a été le contexte de la semaine, les activités d’accompagnement judiciaire n’ ont pas encore été réalisées au tribunal de Grande Instance de Butembo bien que la grève des magistrats a été levée. D’autres activités de la FJDF ont été réalisées normalement comme le démontrent les réalisations ci-dessous.

5

  • A la radio Okapi : nous avons réagi aux injures d’une femme journaliste et investigation   tenue Denise, des propos discourtois, humiliant, dégradant envers les femmes de l’Est qu’elle a taxé des propos violées et leurs  enfants comme fruit
  • A la Télévision B-One : c’était aussi sur la réaction aux propos ci haut invoqués en présence de tout le staff de la FJDF.

c)  De la sensibilisation des masses

-La FJDF a sensibilisé 36 jeunes dont 7 filles sur le viol à Kayando. Elle a en outre animé une conférence sur le thème « congolaises et congolais, levons nous pour défendre les droits des femmes » à l’intention des Femmes unies pour le Changement FUC ; les participants étaient 65 dont 17 hommes.

  1. c) De la facilitation des thèmes

La FJDF a facilité 3 thèmes  pour la formation des membres des Réseaux Communautaires de Protection de l’Enfant à Kyondo sur Les droits et devoirs des enfants

  • Le cadre juridique sur la protection de l’enfant
  • Les violations graves des droits des enfants et les Mécanismes de communication, d’information et de surveillance MRM.

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de l’enfant soldat du 12 Février qui a été repoussé au 27 Février pour des raisons organisationnelles, nous avons facilité le thème sur le cadre juridique  sur les droits de la femme.

7

  • Au cabinet

– Nous n’avons pas au courant de la semaine reçu un nouveau cas mais nous avons reçu les personnes venues pour répondre aux invitations. 2 pers  nes sont arrivées et pour l’une le dossier est entrain d’être arrangé en famille et en attendant il prendra  en charge la victime qui a été suspendue de son travail d’infirmier ; dans l’autre cas il ya eu séance de médiation entre les 2 parties en conflit mais aucun compromis n’a été trouvé ; toutefois elles reviendront la semaine prochaine.

  1. DE LA COORDINATION DES ACTIVITES

La coordination a réalisé diverses activités parmi lesquelles nous citons :

a) De l’accompagnement des services

Pour la semaine, la coordination a exploité des rapports des services des autres semaines pas reçu un rapport de la semaine écoulée. Elle appelle à la remise des rapports au début de la semaine. Elle a en outre donné les directives sur la réalisation des activités et l’élaboration des rapports par différents services.

Par ailleurs la coordination a organisé 2 séances de restitution sur l’entreprenariat féminin  avec le service de réinsertion économique et sur la retraite des partenaires FDHM qui avait eu lieu à

Bukavu par la présidente de  FJDF

b) De l’accompagnement des acteurs de terrain et suivi des activités

Les acteurs de terrain ont été contactés ; il s’agit de ceux de Kiriva, Kipese, Njiapanda et Lubero

  • A Kiriva, l’entretien a porté le rappel des conditions d’octroi des crédits dans l’AVEC Umoja ni Nguvu.
  • A Njiapanda, le suivi avec la para juriste a porté sur la répartition des registres dans les 3 AVEC Tuinuane A, B et C pour faciliter la comptabilité.

9

Ainsi, la FJDF projette pour la semaine du 24 au 29 février 2020:

  • Faire une série de publications :
    • Dans un dossier de meurtre dont le bourreau a été relaxé en vue d’un plaidoyer
    • Sur les activités d’autonomisation de la femme et les résultats du diagnostique effectué en 2018
  • Faire le suivi des activités de terrain ;
  • Exploiter les rapports des différents services de la FJDF et des acteurs de terrain ;
  • Exploiter les correspondances des différents partenaires ;
  • Organiser les activités de sensibilisation à l’occasion de la journée internationale de la femme
  • Participer aux activités de la journée du 8 mars dont l’animation des différentes conférences sur les thèmes de la journée ; la femme et la succession, les droits spécifiques de la femme et le déguerpissement et la Résolution 1325. Nous serons ainsi dans les communes, les écoles et les églises.
  • S’entretenir avec les victimes qui ont été sélectionnées pour la réinsertion économique ;

-finaliser le rapport annuel des activités de la FJDF exercice  2019 en intégrant les commentaires.

  • Documenter et analyser les cas des crimes de violences sexuelles comme crimes internationaux ;
  • Continuer la mise à jour du plan de sécurité et le registre d’incidents de sécurité
  • Continuer les activités d’animation Espace Ami d’enfant ;
  • Préparer et produire les émissions radio et réaliser des éventuelles interviews – Organiser la cérémonie d’échange de vœux.
  • Préparer les dossiers aux différentes instances judiciaires et assister les victimes aux instances ;
  • Faire le suivi des cas aux instances judiciaires et rédiger les actes de procédures ;
  • Accompagner les différentes Associations Villageoises d’Epargne et de Crédits ainsi que les comités de protection scolaires
  • Consulter et orienter différents cas selon le besoin

Fait à Butembo, le 02/03/2020

Pour la FJDF

La Coordination

SUR LE MEME SUJET

Cette inquiétude est contenue dans ce rapport de monitoring des violations des droits humains que le GADHOP publie pour  l’année Lire plus

Au moins 575 violations et incidents de protection des droits humains ont été documentés durant l’année 2017. Focalisé sur le Lire plus

Publié par : FJDF  Introduction Dans sa mission de promotion, protection et défense des droits de la femme et de Lire plus

Share
Share
Aller à la barre d’outils