Grande première dans l’histoire de l’Islam en RDC, la justice scelle la mosquée Habrar Yousouf à Butembo

Share

La justice vient cette fois ci de prendre une décision la plus dure pour essayer de taire le conflit qui dure depuis bientôt 6 mois entre des jeunes musulmans et leur représentation légale, dont le comité élu en mars dernier est contesté par ces jeunes.

Alors que vendredi passé, la police a effectué une perquisition dans la mosquée soupçonnant les jeunes musulmans d’y cacher des armes blanches, ce lundi, la police avec mandat du Parquet de Butembo est venue sceller momentanément les portes de la Mosquée. Selon notre source, c’est la réquisition d’information du premier substitut du Procureur de la République le Magistrat Valéry MWALI LUMANDE qui a aboutit à cette action policière. Des jeunes musulmans qui avaient tenté une résistance en ont été empêchés par la Police. Cette action a paralysé momentanément les activités commerciales sur la Rue Matadi où se trouve la Mosquée. S’exprimant devant la presse, larmoyants, les jeunes ont décidé de désormais prier sur la rue, devant leur mosquées, une expérience qu’ils ont tenté déjà ce lundi matin de prier sur la rue, sous un regard compatissant des passant. En fait la justice a finalement décidé de sceller la Mosquée de Butembo jusqu’à nouvel ordre en attendant que la solution soit trouvé sur la crise qui oppose les jeunes musulmans qui comité présidé par le Sheh Awazi KITENGE dont la légitimité est contestée par ces jeunes. Ils réclament toujours la mise en place d’un comité de transition après quoi un nouveau comité sera élu à la tête de la Région Islamique de Butembo. La décision de la justice a surtout a été motivée par les derniers incidents vécus en Ville de Butembo dont une tentative d’incendie de la résidence du Sheh Awazi Kitenge, la semaine passée. La police avait mis aux arrêts quelques suspects dans le dossier mais cela n’a pas réussi à calmer la situation. En plus de l’installation d’un nouveau comité, les jeunes musulmans réclament l’installation des nouvelles autorités à la tête de la Coordination des Ecoles Conventionnées Musulmanes à Butembo, dont les actuels responsables sont accusés de mauvaise gestion.

Deogratias KAKULE SIKU

Animateur Communication Droits Humains et Bonne Gouvernance

 

.

Vous aimerez aussi...