Journée Internationale de la Femme Africaine, Le CFJ sur le terrain, a informé la femme commerçante de Butembo du thème de la journée

Share

Le Collectif des Femmes Journalistes, CFJ a effectué le 31 Juillet 2014, une séance d’information des femmes commerçantes sur le thème de la Journée Internationale de la Femme Africaine, 2014. 

 

« La place de la Femme dans l’éducation et les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication pour l’émergence de l’Afrique », thème retenu pour cette année 2014  pour célébrer la journée  Internationale de la Femme Africaine, c’est aussi cela qui a été la matière au centre de cette diffusion. En plein marché central de Butembo, le Collectif des Femmes Journalistes avait du monde commerçant féminin à informer sur le ce thème de la journée. Méconnue, cette journée est pourtant une occasion pour la femme africaine, plus encore celle de Butembo de comprendre la place que la communauté lui accorde et le rôle à jouer dans la société.  « Cette journée a été proclamée par  les Nations Unies et cette année 2014, les Collectif des Femmes Journalistes, CFJ en sigle partage le thème avec les femmes de la base », a expliqué Rose Kahambu Tuombeane, Coordonatrice du CFJ. 

 « Nous venons vers vous chères mamans pour que nous vous informions  de la date du 31 Juillet, une date dédiée à la femme Africaine et qu’ensemble, nous parlions du thème de l’année». C’est en ces termes que la Présidente du CFJ, Christine MASIKA MATEGHEKO, annonce la séance du jour.

Cette introduction attire la curiosité même d’autres catégories des usagers du marché central qui ne savent rien ou qui n’ont jamais entendu parler de cette journée et  qui se rapprochent  vers l’équipe sensibilisatrice.

Un court historique de cette journée est donné par Mme Rose KAHAMBU TUOMBEANE, Coordonnatrice du CFJ qui après l’historique encourage les femmes pour l’amour du travail et pour les efforts qu’elles fournissent pour la survie de leurs familles et par conséquent pour le bien être de la société. « Et c’est ça la femme Africaine, une femme travailleuse. Nous devons aimer le travail car le travail constitue le gage de toute dignité humaine »  s’exprime –t-elle avec joie et compassion  devant ces femmes sensibilisées sur le lieu de leur travail.

… « L’autre aspect  pour la  dignité  et la promotion des femmes, chères mamans, c’est ce qui est dit dans le thème  de la journée de la femme Africaine pour cette année, l’éducation…Pour que l’Afrique ou mieux le Congo puisse émerger, la femme doit avoir été éduquée».  L’oratrice  enseigne par les exemples   qui montrent la nécessité de l’éducation de la femme et son soutien à l’éducation et l’utilisation par celles-ci des nouvelles Technologies de l’Informations et de la Communication. Elle conclue l’exposé en  demandant à son auditoire de  fournir des efforts pour l’instruction des jeunes filles  dans tous  les domaines et à tous les niveaux pour qu’un jour notre pays émerge grâce à une gestion basée sur l’approche genre. Les commerçantes du marché central quant à elles demandent à Femmes  Journalistes du soutien dans le plaidoyer pour sortir du mauvais état dans lequel se trouve le marché central de Butembo. Elles évoquent aussi le conflit entre leur association l’Association des Mamans Commerçantes du Congo, AMACCO et la Fédération des Entreprises du Congo, FEC. Un opérateur économique, protégé de la FEC a construit dans cette petite parcelle, jadis poubelle que l’AMACCO avait acquise avec tous les  documents en ordre auprès du propriétaire terrien. Elles ont sollicité de CFJ la médiation dans ce conflit en vue d’un issu pacifique.

 

                                                                Rose KAHAMBU TUOMBEANE, Coordonateur CFJ

Vous aimerez aussi...