Nord Kivu: la justice militaire appelée à foncer pour dénicher les brebis galeuses des services de sécurité

Share

C'est l'une des recommandations contenues dans un communiqué de presse publié ce mardi 16 juin 2015 par le Groupe d'Association des Défense des Droits de l'Homme et de la Paix, GADHOP. Dans ce communiqué de presse, le GADHOP salue l’arrestation du Commandant second des opérations SOKOLA I et estime que cette arrestation devrait être une piste pour la justice militaire à pousser sur cette piste pouvant mener vers tous les traitres qui jouent aux troubles faits au sein des FARDC sur la question de Beni. Au sujet de la commémoration de la 25ème journée de l’enfant africain, GADHOP déplore qu’elle ait été célébrée dans un contexte où nombreux enfants de la RDC sont toujours victimes de plusieurs violations dont la privation de l’éducation, le mariage forcé et précoce etc. 

Lire ou télécharger l'intégralité du Communiqué de presse sur massacre à Beni et journée de l'enfant africain

 

Vous aimerez aussi...