Nord Kivu : Les éléments du Chef rebelle Tcheka saccagent la localité de Bunyatenge, enlèvent, violent et tuent des femmes et enfants

FacebookTwitterGoogle+EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesPartager

(English version down french one) Plusieurs biens : chèvres, poules, lapins, cobayes, téléphone, argent, motos, vélos, habits, etc., ont été emportés, de la Localité de Bunyatenge, par les miliciens de Ntabo Taberi Tcheka la nuit de mardi au mercredi 17 septembre 2014. Les assaillants ont aussi tué un enfant de 4 ans après avoir violé sa mère.

La société civile locale informe que ces éléments ont procédés à ce pillage systématique après avoir investi, lundi 15 septembre 2014, la zone de Bunyatenge, située à la limite ouest entre le Territoire de Lubero et Walikale, d’où ils venaient de chasser les miliciens de Kakule Sikuly La Fontaine. Les rebelles de l’Union des Patriotes Congolais pour la Paix UPCP de la Fontaine eux s’étaient retiré, sans résistance, de la zone et les miliciens de Tcheka y ont fait incursion en vainqueurs, en crépitant plusieurs balles en l’air, témoigne un habitant. Vers la soirée de mardi 16 septembre,  ces nouveaux arrivants ont tenu un meeting populaire pour marquer leur présence et inviter la population à regagner chacun son domicile. C’était pour piéger ces habitants car seulement voilà, quelques heures après, ils ont commencé à entrer dans les maisons une à une pour en piller tout, alors tout ce qu’ils pouvaient rencontrer.  Notre source décrit un village saccagé, sinistré et d’où plus de 50 personnes ont été enlevées et utilisées comme porteuse des biens pillés. Parmi ces personnes enlevées, des femmes et des enfants, informe la société civile. Du coup, dès ce mercredi matin, plusieurs habitants ont repris le chemin de l’exode sur les axes Muhanga, Bingi et Pita Kongo.

Un groupe rebelle qui joue sa dernière carte

Actuellement les mai mai Tcheka, un groupe armé accusé de recevoir du soutien du Rwanda, est en débandade entre le Territoires de Walikale et Lubero, à la suite des opérations menées contre ce mouvement rebelle par les Forces Armées de la RDC, les FARDC. Dans leur fuite, les mai mai Tcheka, se refugient dans des zones non occupée par les FARDC. En d’autres zone notamment celles où sont présentent les FDLR ou autres groupes armés, des accrochages sont signalés entre ces groupes rebelles qui se disputent l’occupation de ces zones. Le 15 septembre dernier, les rebelles de Nduma Defense of Congo, NDC de Tcheka ont pris le contrôle de la localité de Mbuhi en y chassant les FDLR. La même semaine, ils menaçaient d’attaquer la localité de Kasuo en Territoire de Lubero. Cette situation plonge la population des zones menacées dans une terreur sans pareil. La société civile du Groupement Tama invite les autorités à poursuivre la traque de tous les groupes armés encore actifs dans cette partie du pays et déployer les FARDC dans les zones non encore sécurisées.

Deogratias KAKULE SIKU

Coordonateur Communication, Droits Humains et Bonne Gouvernance GADHOP

 

North Kivu: the Chief's rebels elements Tcheka wreck the locality of Bunyatenge, kidnap, rape and kill women and children  

 

Several things: goats, hens, rabbits, guinea pigs, telephones, money, motorcycles, bicycles, dresses, etc., have been looted away from the Locality of Bunyatenge, by militiamen of Ntabo Taberi Tcheka overnight of Tuesday to the Wednesday 17 September 2014. Attackers also killed a child of 4 years after have raped her mother. 

The local civilian society told that these elements proceeded to this systematic looting after have invested, Monday 15 September 2014, the zone of Bunyatenge, situated to the west limit between the Territory of Lubero and Walikale, from where they had just hunted militiamen of Kakule Sikuly La Fountaine. These rebels of the Patriotic Congolese Union for the Peace UPCP of La Fountaine rebel had retired, without resistance from the zone and militiamen of Tcheka made incursion, like winners, there, while crackling several bullets in air, an inhabitant testifies. Toward the evening of Tuesday 16 September, these newcomers held a popular meeting to mark sure their presence and to invite the population to regain, everyone, each domicile. It was to trap these inhabitants because only, some hours after, they began to enter one by one in houses to rob all they could find inside, then everything that they could meet.  Our source describes a wrecked village, disaster victim and from where more than 50 people have been kidnapped and have been used by these robbers, like carriers of robbed things. Among these kidnapped people, there are women and children, the civilian society informs. Immediately, since this Wednesday morning, several inhabitants took the way of the exodus on the Muhanga, Bingi and Pita Kongo axes.  

A rebel group that plays its last card 

Currently the May May Tcheka, an armed group accused to receive the support of Rwanda, is in stampede between Territories of Walikale and Lubero, due to operations led against this rebel movement by armed forces of the DRC, the FARDCs. In their running, the May May Tcheka, take refuge in the zones unoccupied by the FARDCs. In other zones notably those where the FDLRs or other armed groups are present, grappling are signaled between these rebel groups that argue the occupation of these zones. Last September 15, rebels of Nduma Defense of Congo, NDC of Tcheka took the control of the locality of Mbuhi after have hunted the FDLR from there. The same week, they threatened to attack the locality of Kasuo in Territory of Lubero. This situation dives the population of zones threatened in an unequalled terror. The civilian society of the Grouping Tama invites authorities to pursue tracks of all even active armed groups in this part of the country and deploy the FARDC in other zones for their security. 

DEOGRATIAS KAKULE SIKU 

GADHOP Communication, Human Rights and Good Governance Coordinator 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>