RD Congo, Les FARDC face à plusieurs menaces entre le Nord Kivu et la Province Orientale

Share

(English version down french one) Plusieurs groupes armés sont toujours reportés dans les zones minières situées en cheval entre les Provinces du Nord Kivu et l’orientale. Le secteur des Bapere, riche en minerais est actuellement très convoité par ces groupes armés.

La zone autour du Secteur des Bapere en Territoire de Lubero est limitée au Sud ouest  par la Rivière Lindi, une limite naturelle entre le Territoire de Lubero et Walikale. Au Nord ouest, le secteur donne sur le Territoire de BAFWASENDE. Dans la partie sud ouest, des groupes armés actifs dans Walikale, font des incursions intempestives vers Lubero et actuellement ce sont des FDLR qui fuient les attaques contre les Mai Mai Ntuma Defense of Congo, NDC de Tcheka qui leur infligent des pertes énormes. Alors que ces Mai Mai ont fuient dans leur dos, depuis le Walikale, l’offensive des Forces Armées de la RDC, ces Mai Mai, à leur tour font la chasse aux FDLR, pour se trouver du refuge. En fuite, les Forces Démocratiques pour la Libérations du Rwanda, FDLR, à leur tour, occupent actuellement les localités se trouvant seulement à une trentaine de Km au sud de Manguredjipa, notamment Mangeya, Lutina, Kikima et probablement à Maemba, indique une source locale. Ce sont donc plusieurs fronts qui s’ouvrent contre les FARDC suite à cette présence menaçante des groupes armés dans cette zone très riche en minerais. En fin de semaine néanmoins, les FARDC ont repris le contrôle de Isangi, situé à environs 100 km à l’ouest de Manguredjipa, une localité qui étaient sous contrôle d’une autre faction rebelle des Mai Mai Luc Yabili, un général autoproclamé. Sur un autre front, les Forces Armées de la RDC, l’armée loyaliste, font face aux Mai Mai Simba restés fidèles au défunt Paul Sadala alias Morgan et dont les frères de sang ont décidé de continuer la lutte armée.

Plusieurs exactions sont alors perpétrées par ces forces armées qui se livrent une véritables bataille d’occupation des carrés miniers. Selon des sources militaires, les FARDC sont maintenant déterminées à prendre le contrôle de toutes les zones encore occupées par ces différents groupes armés. On attend donc les juger aux actes.

Deogratias KAKULE SIKU

Coordonnateur des Programmes Droits Humains, Bonne Gouvernance  (DH-BG) et Communication pour les Droits Humains et la Paix (C-DHP)/GADHOP

RD Congo, 

The FARDCS facing several threats between the North Kivu and the Province Oriental 

 

Several armed groups are always reported in the mining zones situated in horse between Provinces of the North Kivu and the Oriental. The sector of the Bapere, rich in ores is currently very coveted by these armed groups. 

The zone around the Sector of the Bapere in Territory of Lubero is limited in south-west by the River Lindi, a natural limit between the Territory of Lubero and Walikale. To the north-west, the sector gives on the Territory of BAFWASENDE. Some inopportune incursions are made in the west south part by the active armed groups in Walikale, toward Lubero and currently there are the FDLRs that escape attacks against the Mai Mai Ntuma Defense of Congo, NDC of Tcheka that inflicts them the enormous losses. Whereas this Mai Mai group has flee in its back, since the Walikale, the loyal forces of DR Congo; this Mai Mai group, to its tower makes hunt to the FDLRs, to be of the shelter. In flight, the Democratic Strengths for Liberations of Rwanda, FDLRS, to their tower, currently occupy localities being only to about thirty Km to the south of Manguredjipa, notably Mangeya, Lutina, Kikima and probably to Maemba, a local source indicated. There are therefore several military foreheads open up against the FARDCs, loyalist forces, following this menacing presence of armed groups in this very rich zone in ores. In nevertheless last weekend, Sunday, 17th august 2014, the FARDCs took the control of Isangi, situated to vicinities 100 km to the west of Manguredjipa, a locality that was under control of another rebel faction of the Mai Mai Luc Yabili, auto graded general. On another forehead the FARDCs face the Mai Mai Simba remained faithful to the defunct Morgan, Paul Sadala and whose blood brothers decided to continue the armed struggle. 

Several exactions are perpetrated then by these armed groups that deliver each another, real battle of mining square occupation. According to the military sources, the FARDCs are determined now to take the control of all zones again occupied by these different armed groups. One waits therefore to judge them (FARDC) to acts. 

DEOGRATIAS KAKULE SIKU 

GADHOP Human Rights, Good Governance, Communication for Human Rights and Peace Program Coordinator (DH-BG/C-DHP)

 

Vous aimerez aussi...