Territoire de Lubero, la pauvreté des ménages cause des meurtres et des suicides

Share

(English version down french one) Des faits inhabituels ont été connus cette semaine en Territoire de Lubero. Si pour certains ce sont des suicides, d’autres sont des meurtres et des tentatives des meurtres, des faits qui illustrent des déviations qui ne relevaient pas de l’habituel dans cette partie du Nord Kivu.

Un nouveau né de 2 kgs 850 g a été retrouvé, samedi 13 septembre2014, abandonné à Mamboa,  en Localité de Njiapanda, au Nord ouest du Territoire de Lubero. C’est une femme qui revenait du champ vers 16heures qui a retrouvé le pauvre enfant, pleurant dans une brousse, à un kilomètre du village. Le rescapé est en bonne santé et est pris en charge par une femme qui a fait une fausse couche samedi 13 septembre 2014 à Mamboa. L’auteur serait une certaine Anuarite, une élève de 2ème à l’Institut des Techniques Médicales à MAMBOWA et résidente au Quartier Simatundu. Les habitants du village ont soupçonné celle-ci car c’est elle qui était enceinte et depuis que le fait s’est produit, elle a disparu du village.  Elle aurait ainsi agit car le père de l’enfant avait refusé de prendre en charge la grossesse.

Cependant dans la même zone, 17 jours après s’être jetée dans la rivière, un homme du nom de Kasereka Kalume Jérémie âgé de 28 ans, habitant de Biambwe toujours a été retrouvé samedi 13 septembre au bord de la rivière Biena. En putréfaction très avancé, le corps a été mis en terre par la section locale de la Croix Rouge. Résident de Biambwe, l’homme s’était jeté à l’eau le 29 aout dernier après que sa famille s’est opposée au choix qu’il avait opéré pour vouloir épouser une fille de son village. Incapable de prendre en charge lui-même les frais de dot, le jeune homme avait décidé de mettre fin à sa vie par noyade.

Dans le même territoire de Lubero, cette fois vers le centre, un homme a donné la mort à son fils. Kambale Mulisho Faustin, c’est le nom de la victime. Le fait s’est passé vendredi 12 septembre 2014 à Kimbulu à quelques 30 km au sud de la ville de Butembo. Le papa avait mortellement frappé son fils après que ce dernier ce soi plein de la mauvaise qualité du repas offert à la famille ce soir là. Agée d’une vingtaine d’années, la victime a été mise en terre samedi 13 septembre 2014 pendant que l’auteur du meurtre est entre les mains de la police pour la suite du dossier en justice.

Actuellement en Territoire de Lubero comme dans les autres coins de la Province du Nord Kivu, la pauvreté dans les ménages a introduit une nouvelle forme des criminalités qui étaient peu connus des communautés locales.

DEOGRATIAS Kakule SIKU 

Organizer GADHOP Communication, Human Rights and Good Governance Coordinator

Territory of Lubero, murders and suicides due to the household poverty

 

Some unaccustomed facts have been known this week in Territory of Lubero. If some of them are suicides, others are murders and murders attempts, facts that illustrate deviations that were not usual in this part of the North Kivu. 

A new born of 2 kgs 850 gs has been recovered, Saturday 13 septembre2014, quit to Mamboa, in Locality of Njiapanda, to the north-west of the Territory of Lubero. It is a woman who was coming back from the field, toward 16hours who found the poor child, crying in a bush, to one kilometer from the village. The survivor is in good health and is taken in charge by a woman who made a miscarriage, Saturday 13 September 2014, to Mamboa. The author would be a certain Anuarite, a pupil of 2nd form, at the Institute for Medical Technics to MAMBOWA and living to the District Simatundu. Inhabitants of the village suspected this one because she was pregnant and since the fact occurred, she has disappeared from the village.  She would have acted so, because the child's father had refused to take pregnancy in charge. 

However, in the same zone, 17 days after being thrown himself in the river, a man named Kasereka Kalume Jérémie aged of 28 years, always living in Biambwe have been found, Saturday 13 September floating in the Biena river. In very advanced putrefaction, the body has been put in earth by the local section of the Red Cross. Resident of Biambwe, the man had thrown himself in water last August 29 after his family opposed the choice that he had operated to want to marry a girl of his village. Incapable to take himself in charge expenses of dowry the young man had decided to put an end to his life by drowning. 

In the same territory of Lubero, toward the center, a man gave the death to his son. Kambale Mulisho Faustin, that how the victim is named. The fact spent Friday 12 September 2014 to Kimbulu to a few 30 km in the south of the city of Butembo. The dad had hit his son fatally after this one denounced the bad quality of the meal offered to the family that evening. Aged of about twenty years, the victim has been buried Saturday 13 September 2014 while the author of the murder is between the police's hands for the continuation of the justice process. 

Currently in Territory of Lubero, as in the other corners of the Province of the North Kivu, poverty in households introduced a new shape of criminalities that was little known by the local communities. 

DEOGRATIAS Kakule SIKU 

Organizer GADHOP Communication, Human Rights and Good Governance Coordinator

 

Vous aimerez aussi...