Territoire de Lubero, le Chef de Secteur des Bapere accusé de détourner l’argent de construction de la centrale de Manguredjipa

Share

Cet argent, 25 mille dollars avait été donné à la population de Manguredji  par le Gouverneur du Nord Kivu, Julien Paluku Kahongya en vue de l’achèvement des travaux de construction du barrage qui pourra fournir de l’électricité à la population de cette agglomération.

Il s’agit de 1800 dollars américains que le Chef de Secteur des Bapere aurait mis dans sa poche, réduisant ainsi l’enveloppe de la cagnotte laissée par le Gouverneur du Nord Kivu à la population de Manguredjipa. Des sources qui citent le Chef de Secteur des Bapere, justifient l’utilisation de cet argent par le remboursement des frais alloués à la réception du Gouverneur du Nord Kivu dans la bourgade de Manguredjipa, une version contestée par la Société Civile Locale qui avance que le Secteur des Bapere a beaucoup d’autres ressources pour se rebattre sur des frais destinés à un projet bien indiqué. Selon la société civile locale, le chef de Secteur, Monsieur Maneno KAMBA KAMBA, n’est pas à son premier forfait, durant la première phase de construction de cette centrale, le chef de secteur avait toujours détourné de l’argent cotisé par la population locale, mais les voix qui se levaient pour condamner ce détournement étaient mise en insécurité pour les forcer de se taire, indique Makoti AZANGI Pete, président de la société civile du Secteur des Bapere. Lors des initiatives de réhabilitation de la route Butembo-Manguredjipa, le Chef de Secteur a encore été cité dans la mauvaise gestion des cotisations données par des ressortissants de Manguredjipa pour contribuer au développement de leur milieu d’origine.

Devant la pression populaire d’un soulèvement dans l’agglomération, le Chef de Secteur aurait accepté de remettre cet argent dans les jours à venir mais sans préciser la date. Contacté, l’intéressé refuse de s’exprimer sur ce dossier mais cette fois, Makoti AZANGI Pete, président de la Société Civile de Manguredjipa invite le gouverneur à diligenter des enquêtes pour savoir la destination de l’argent détourné et frapper fort pour décourager cet acte anti développement et qui décourage les bonnes volontés à apporter leur soutien aux initiatives de développement dans le secteur des Bapere.

Le Secteur des Bapere à l’Ouest du Territoire de Beni, l’un des plus grands Secteurs administratifs de la RDC, a récemment eu des sites certifiés dans les sites miniers d’Etaeto pour booster le développement de la zone. La zone est très riche en COLTAN, or et une récente étude menée par le GADHOP (http://sckasando.org/wp-content/uploads/2013/03/Janvier-2013-Rapport-de-l%C3%A9tude-socio%C3%A9conomique1.pdf ) a aussi identifié d’autres ressources minières de la zone. La construction d’un micro centrale pour l’électrification de la bourgade de Manguredjipa, la plus vaste agglomération du Secteur est une nouvelle qui aidera à exploser le développement par la création d’emploies liés à l’usage du courant électrique. La bourgade de Manguredjipa à elle seule compte près de 50 milles âmes et constitue une bonne base pour la consommation qui peut garantir la pérennité de cette micro centrale communautaire.

Deogratias KAKULE SIKU

Communication, Droits Humains et Bonne Gouvernance GADHOP

Vous aimerez aussi...